Ondes de Choc

C’est un traitement de choix dans les pathologies tendineuses :

Tendinopathies rotuliennes, d’Achille, épicondylites, épitrochléites et tendinopathies de la coiffe des rotateurs calcifiées ou non. Les douleurs de la plante du pied ; aponévrosites plantaires, épines calcanéennes ainsi que les cicatrices musculaires douloureuses de mauvaise qualité font également partie de notre champ d’action.

Depuis peu, d’autres indications ont montré de bons résultats, notamment pour les petits tendons du poignet ou de la cheville, les périostites, le moyen fessier, le TFL, les séquelles douloureuses d’entorses. Cette liste n’est pas exhaustive.

Une consultation au préalable avec un des médecins du centre est nécessaire pour écarter les contre-indications relatives aux ondes de choc.

Le traitement consiste en l’application d’un nombre précis de chocs, à l’aide d’une machine pneumatique produisant une onde mécanique, à une pression et une fréquence bien définies et adaptées à la zone et à la structure traitée. On réalise une série de 4 à 6 séances à raison de deux par semaine, d’une durée de 15 min dont 4 min d’application qui s’avèrent souvent douloureuses. La mise au repos sportif n’est pas une règle stricte pendant le traitement.

L’évaluation du traitement à lieu lors d’une consultation de contrôle, avec le médecin, 6 semaines après la dernière séance (temps nécessaire de cicatrisation de l’organisme).